Sur-vivre - Chapitre 22
Index de l'article
Sur-vivre
Extrait 1
Extrait 2
Extrait 3
Extrait 4
Toutes les pages

 

 

J’ai fini par trop insulter mes collègues. On ne veut plus de moi sur un plateau. J’annule ma prestation sur le seul tournage où l’on tolère encore ma présence. J’appelle l’aéroport, ils ont des places pour diverses destinations qui me branchent bien. Je ferai mon choix là-bas. Je fais ma valise. Un peu partout, des gens vivent, travaillent, ils servent à quelque chose ou, à défaut, ils servent quelqu’un. Esclaves modernes, ils sont heureux le soir en rentrant à la maison et encore plus quand arrive le week-end, ils s’embrassent, s’engueulent, ils jouent avec les enfants et avec le chien. Ils réfléchissent longuement avant de choisir un voyage. Ils consultent plusieurs agences et étudient les différentes possibilités. Ils font un budget. Ils pensent aux enfants et sont finalement très excités à l’idée de s’évader. Je n’éprouve aucune forme d’excitation, pas la moindre émotion. J’ai choisi ma destination en quelques secondes. Je pense à elle.

 



 

Commentaires   

 
0 #1 Benny Rasch d-m-Y H:i
"Sur-vivre", d'Aaron Coulibali est le cri d'amour d'un homme prisonnier des vices de la société de consommation du 21e siècle. Incroyablement profond, c'est une réflexion sur la solitude et le mal-être de la génération Canal, et qui cherchent une place dans ce grand colisée où tout est jetable....Mon commentaire est touffu, mais c'est une œuvre incroyablement urgente, découvrir avant qu'on ne soit tous morts....
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Quelle couverture vous attire le plus ?