Super Brat - Extrait 1
Index de l'article
Super Brat
Extrait 1
Revue de presse
Toutes les pages

Contrairement à Samir Achoub et son lot de mots d’absence à venir, les Morales étaient venus pour le match, tous derrière et lui tout devant qui flirtait avec la ligne de touche, poussant parfois sa paire d’Adidas flambant neuves à l’intérieur des lignes du terrain.

Dans un premier temps, Vlad n’avait pas remarqué leur présence parmi les spectateurs, concentré qu’il était sur le terrain, sur ses joueuses, sur les adversaires venues des environs d’Avignon. Il était resté entièrement focalisé sur son travail jusqu’au moment où Pipo avait traversé le terrain via le rond central. Le gamin avait dû slalomer entre l’arbitre et une grappe de joueuses en phase de repli défensif avant de rejoindre le bout du banc du BCLA. À partir de ce moment-là, il fut impossible à quiconque de l’ignorer. Et pendant que coach Vlad s’efforçait de remettre un semblant d’ordre dans le jeu, dans les têtes de ses joueuses, pendant qu’il s’escrimait au bord du terrain, qu’il agitait frénétiquement sa plaquette noircie de tactiques supposées gagnantes, Pipo insultait à pleins poumons un quatuor de remplaçantes… atterrées.

Le projet de mettre fin sur le champ à cette opération de sabotage avait traversé l’esprit de Vlad à plusieurs reprises. Mais flanquer une rouste à un gosse d’à peine sept ans devant son public n’aurait pu que nuire gravement à un avenir professionnel probablement déjà hypothéqué par la prestation du soir. L’avenir proche dirait si l’on venait d’assister au dernier match de Vladimir Antonovitch à Annecy et pour Annecy. L’idée était loin de lui être étrangère et, de toute manière, il y avait fort à parier que d’autres sauraient y penser pour lui.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Quelle couverture vous attire le plus ?