Racines Imprimer
Esthétique (provisoire) de l´horreur
Samedi, 19 Août 2017 00:00

NOUVEAU ! Un roman de Julien Usseglio
172 pages ; ISBN  978-2-916236-20-9

Racines

 « Tout petit, Arthur marche dans la rue qui s'étend vers les confins. Il avance en homme invisible, évite de se faire dévorer par la foule, assez souple des jambes et des épaules pour se faufiler entre les corps lourds des passants pressés aux traits esquintés par la mauvaise humeur matinale. Les poubelles débordent, penchent la tête dans l'attente du camion de nettoyage. Il reste, ici et là, des bouteilles vides, des débris de verre, un clodo oublié.

Les villes sont trop grandes. Toutes les villes. Celle-ci s'étend dans les crânes, pénètre l'inconscience au fur et à mesure qu'on y marche. Elle exerce son influence sur chaque habitant, berce de remous leur sommeil. Elle les éveille par ses horloges multiples ou les tient en haleine toute la nuit, de bars en bars, de places en places, et discothèques électroniques. Soumis à ses caprices, chacun joue sa musique comme il peut sur cette partition aux règles abstraites et compliquées, sans échappatoire possible. »


 

Arthur, jeune étudiant désabusé, a des rêves plein sa besace.

Mais quelle place le réel laisse-t-il aux rêves quand un attentat vient de faire dix morts dans le métro ? Quand chaque journée n’est qu’une nouvelle emmerde ? Quand les paradis artificiels ne sont plus qu’un avant goût de l’enfer ?
Alors, en attendant l’apocalypse, Arthur cherche avant tout à aimer, même si sa liaison avec Mathilde vacille entre gifles et caresses.

Face à ses échecs, ses doutes, ses incompréhensions ; face à une réalité insaisissable ; Arthur va tout mettre en œuvre pour transfigurer le monde : à commencer par un saut dans le vide.
Au moment de son envol, qui va l’enraciner au sol, il ne se doute pas que sa nouvelle existence va bouleverser les croyances, les certitudes scientifiques, et changer la face de l’humanité.

De l’histoire (banale ?) du mal-être d’un jeune homme qui n’est pas en phase avec ce que la vie a à lui offrir, on glisse avec Racines dans une mise en scène de notre époque qui dépeint ses angoisses, ses paradoxes, jusqu’à ses questionnements métaphysiques et religieux.
Philosophique et poétique, teinté de fantastique, ce premier roman de Julien Usseglio s’interroge sur la folie des hommes, et sur l’abîme qui sépare monde sociétal et vie onirique.

Vous aimez ce livre ? Partagez-le avec vos amis :

Twitter Facebook Google Plus