Culture : la mal-aimée des candidats ? Imprimer
Jeudi, 19 Avril 2007 00:00

    À quelques heures de l'ouverture des bureaux de vote dans lesquels ceux qui ne se seront pas fait happer par les sirènes du beau temps iront satisfaire leur conscience citoyenne, il nous a paru sinon intéressant, du moins pas tout à fait idiot, de faire un recensement des occurrences du terme "culture" dans les professions de foi des candidats à la présidentielle.


    Il n'est nullement dans notre intention, ce faisant, d'émettre quelque supputation que ce soit quant aux intentions des prétendants s'ils accèdent au poste tant brigué, ni (surtout) de tenter d'une manière ou d'une autre d'influer sur votre choix. Cet exercice n'est qu'un simple (triste) constat, pur comptage. Pour autant, il nous sera permis de remarquer que la culture dans son sens le plus large est déjà, comme il a été écrit sur le site Internet du journal la Croix, le "tout Petit Poucet de la campagne électorale", mais que si on la restreint à son aspect langagier, elle est pour ainsi dire absente,  à une exception près.

    Les informations recueillies proviennent des professions de foi diffusées sur Internet par le site de la Commission nationale de contrôle de la campagne en vue de l'élection présidentielle (cliquez sur le logo pour vous y rendre).
    Il est à noter que nous n'avons comptabilisé que les occurrences qui étaient intégrées dans les programmes des candidats, pas dans les témoignages ni dans les comptes rendus de leurs actions passées, comme c'est le cas dans les textes de madame Voynet et de monsieur de Villiers par exemple. Nous avons en revanche pris en compte les occurrences du terme au pluriel, bien qu'il nous semble que l'on ne parle pas de la même chose quand il est question de culture ou de cultures…

 

 

Occurrences

Contexte

Olivier BESANCENOT
1
"Pour les petits comme pour les anciens, il faut mettre en place de nouveaux services publics gratuits et accessibles à toutes et tous.
L’éducation, la santé, l’énergie, la culture, l’eau, les télécommunications ou les transports… ne sont pas des marchandises. Ils doivent revenir à une logique de service public."
Marie-George BUFFET
5
"Je pense à ces artistes qui veulent une France des arts et des cultures partagées."

"Nous pouvons, nous devons assurer à chaque jeune, à chaque femme, chaque homme, une éducation de qualité, un emploi stable, un logement, la sécurité, une bonne retraite, l’accès à la culture […]"

"Ma volonté est celle d'une gauche de l'emploi, de la feuille de paie, d'une gauche des droits, de l'éducation, de la culture et du féminisme."

"Une ambition pour l'art et la culture : porter le budget de la culture à 1% du PIB, accorder un vrai
statut aux intermittent-e-s du spectacle."

Gérard SCHIVARDI
0
 
François BAYROU
1
Action 13 (sur 18) : "Je ferai de la culture la clé de voûte de notre société."
José BOVÉ
5
"Le droit à l’éducation et à la culture pour toutes et tous."

"Il faut garantir la liberté de création et l’accès aux arts et à la culture."

"Augmentation du budget de la culture à hauteur de 1 % du PIB."

"Droits sociaux revalorisés pour tou-te-s les travailleurs-ses des arts et de la culture, en particulier les précaires et les intermittent-e-s du spectacle."

"Ratification de la Charte européenne des langues et cultures régionales."

Dominique VOYNET
3
Orientation 8 (sur 15) : "Redonner confiance dans l’éducation, investir dans la recherche et la culture."

"Maintien des formats horaires, élargissement des décharges pour suivi personnalisé, activités culturelles et artistiques."

"États généraux de la création et de l’emploi culturel, amélioration du statut des intermittents."

Philippe de VILLIERS
0
 
­Ségolène ROYAL­
0
 
Frédéric NIHOUS
1
"Maintenir et développer nos cultures, nos coutumes, nos langues régionales, notre patrimoine architectural, les métiers traditionnels, les arts et les différents modes de vie de nos terroirs."
Jean-Marie LE PEN
0
 
Arlette LAGUILLER
0
 
Nicolas SARKOZY
3
"Je garantirai à tous vos enfants l’acquisition des connaissances et de la culture nécessaires pour réussir sa vie adulte."

"Je stimulerai la création et défendrai la langue française pour que la France reste une grande nation de culture. Mais je veux aussi que la culture soit faite pour le peuple et c’est pourquoi je la rendrai accessible au plus grand nombre."