Comment devenir guerrier Massaï - Extrait 2
Lundi, 10 Janvier 2011 12:13
Index de l'article
Comment devenir guerrier Massaï
Extrait 1
Extrait 2
Extrait 3
Revue de presse
Toutes les pages

 

Armé de ma pelle, mains gantées, je m’attaquai au pelletage à sept heures quinze, alors que le reste de la maisonnée continuait à somnoler. J’étais seul dans la nuit, dans le brouillard. Seul avec mes étourdissements passagers et mes remontées acides dans la gorge. Avec ma fatigue lancinante. Mes coups de pelle morcelaient le silence et le mouvement saccadé de ma lampe frontale aggravait ma gueule de bois. J’avais de la limaille de fer dans le crâne, un goût de plâtre dans la bouche. Ridicule. Presque un demi-siècle et je me battais avec cette saleté, traînant derrière moi les vestiges rances d’un excès crétin de vinasse. Ce n’était pas du tout ce que faisaient les hommes de mon âge. À mon âge, on s’économisait. On se coucounait. On se préparait à une indolence de bon aloi. Moi, j’étais bloqué en plein milieu d’une puberté débile à rallonge. Et ce froid ! Cette glace ! Le frimas ! Les congères ! Je mis quarante minutes à déblayer.

Éreinté, je lançai le moteur de la Volvo. Le jour se levait à peine. La brume environnante se teintait d’un blanc boosté au néon. J’étais emprisonné dans une gigantesque ampoule électrique basse consommation à l’allumage. Phares hurlants, je me coulai dans les deux ornières par moi creusées. Je sortis de la propriété. Arrivé devant le numéro 12, je caressai le volant de cuir et encourageai ma voiture adorée. Royale, elle se hissa sur la coque de glace et slaloma vers la départementale.

À huit heures, je franchissais le pont enjambant la Seine et fonçais vers l’autoroute en direction de Paris. Où mon avenir se trouvait.

 



 

Commentaires   

 
0 #5 LZa d-m-Y H:i
Merci infiniment pour ce délicieux moment passé en la compagnie de Gabriel l'apprenti Massaï !
Citer
 
 
0 #4 Lil d-m-Y H:i
Il est de ces livres qu'on ne "lâche" pas. Des livres qui, physiquement, s'incorporent au creux des mains, en plein regard comme en plein phare, qui s’immiscent avec délectation et sans invitation si proche d'un ailleurs familier. "Le guerrier" est de ceux-là : des larmes au rire, du sourire aux larmes, l'escale d'un ravissement... Juste merci...
Citer
 
 
0 #3 pyrausta d-m-Y H:i
je viens de le finir..c'est vraiment une petite pepite!!
Citer
 
 
0 #2 pyrausta d-m-Y H:i
je vais commencer ce livre bientot.
Citer
 
 
0 #1 FRADET d-m-Y H:i
Génial !!!!
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Quelle couverture vous attire le plus ?