Esthétique (inavouée) de la béatitude

Béatitude : 1. Félicité éternelle que goûte l'homme jouissant de la vision de Dieu. 2. P. ext. a) Sérénité apportée à l'âme par la contemplation. c) Euphorie caractéristique de certains états pathologiques et pouvant résulter de l'usage des stupéfiants. d) Euphorie obtenue par la satisfaction des appétits naturels.

L'esthétique (inavouée) de la béatitude regroupe des œuvres que l'on pourrait dire apaisées, délivrées de la crainte primitive de l'homme d'être jouet d'un destin aveugle. L'auteur ici ne lutte plus, puisqu'il n'y a rien contre quoi lutter, et l'esprit a remplacé l'instinct : le cri s'articule, les gestes se font moins brusques : personnages et lecteurs s'adonnent inconsciemment à l'adoration d'un créateur qui, s'il ne fait pas toujours preuve de bonté, du moins compatis au sort de sa créature, derrière laquelle il se cache. Mais que l'on ne se laisse pas tromper par cette double béatitude : tout n'est pas rose au royaume de l'EIB…  

Esthétique (inavouée) de la béatitude

Il y a 6 produits.

Affichage 1-6 de 6 article(s)